Logo Lisa

Modélisation d’une contamination par le VIH

Le But du TP est d’effectuer une simulation de la propagation du VIH dans une population donnée qui n’utilise aucun moyen de protection.

Chaque élève, posséde au départ :

  • soit un tube à essai «contaminé»
  • soit un tube « non contaminé »

Le lait présent dans les tubes à essai représente les sécrétions biologiques. Parmi l’ensemble des tubes, un seul contient également de l’amidon.

L’élève simule une série de 4 rapports sexuels non protégés1 en mélangeant le contenu de son tube avec celui des différents partenaires.

Une fois la simulation terminée pour l’ensemble de la classe, un « faux » test de dépistage est réalisé, les élèves révèlent la présence d’amidon avec de l’eau iodée qui se colore en bleu nuit.

Cette modélisation permet de travailler sur la vitesse de propagation de ce virus, et les méthodes pour limiter cette dernière.

Dans ce cas 10 tubes sont contaminés sur 14  soit 71,4 %

LE SEUL MOYEN DE SE PROTEGER DU VIH EST D’UTILISER UN PRESERVATIF (feminin ou masculin)

Sida info service                          CDAG d’angoulême

1- La moyenne de partenaires sexuels avant 19 ans varie entre 4 et 5 partenaires